elliot-sheabski-tunisie-2018

Tunisie 2018

8 mai 2018, je retrouve Eloi Duürbach de bonne heure le matin (oui j’avoue je suis pas vraiment matinal),  à l’aéroport de Marseille Provence, direction Tunis où notre contact de Proinvest International nous attend.

Allure décontractée, pantalon de toile rose pour ce grand monsieur du vin, fondateur du Domaine de Trévallon.

Nous décollons pour répondre à la question de notre commanditaire : il souhaite savoir si c’est une bonne opportunité de répondre à l’appel d’offre de l’état pour la reprise d’une domaine domanial SMVA de 500 hectares en concession de 25 ans renouvelables.

Observations sur le terrain :

Localisation excellente : proximité mer et zone touristique, école à 50 minutes, zone naturelle protégée, hôpitaux… Nous rencontrons Aïf qui est la personne qui gère la ferme en ce moment, il est ingénieur agronome, et a 10 ans d’expérience. Il est seul pour gérer 10 domaines des tailles différentes mais entre 100 et 600 hectares. Sur place il y a 2 familles de gardiens, mais pas de personnel agricole : ils font systématiquement appel à des personnels extérieurs mais qui sont malheureusement très mal formés…

Le domaine se situe en zone AOC. Aujourd’hui, la vente du raisin et des olives au kilo au plus offrant… Rendements = 500 kgs/hectare maximum. Quelques parcelles montent à 1000kgs

Actuellement 65 hectares plantés mais en mauvais état, 6 à 7 traitements annuels approximatifs. Zone à priori pas touchée par maladie du bois. Cépages présents : Carignan + de 80% et Mourvèdres

Personne ne sait vinifier sur place

Parcelle 15 hectares : la plus jeune plantée en 1978, les autres : 1970 environ…

Conclusion : Vigne très mal entretenue : présence de courts noués partout… ce sont donc principalement les techniques vinicoles qui font défaut.

Nous proposons donc un plan d’arrachage/replantation parcellaire précis, avec la formation personnel local sur place, le marketing de l’offre avec circuits vente locaux et export, et des activités connexes d’œnotourisme facilement développables sur place.

L’objectif est d’avoir un autonomie du domaine à horizon 7 ans.